S’abonner

Qu'est-ce que la presbytie?

La presbytie est un phénomène inéluctable dû au vieillissement du cristallin. Ce vieillissement entraîne une perte des capacités accommodatives (capacité de mise au point) de l’œil. Cela se traduit aux environs de 40 à 50 ans, par une difficulté de plus en plus importe à voir net de près. Aujourd’hui on compte 22 millions de presbytes en France.

Comment fonctionne un œil presbyte ?

Au fur et à mesure des années, le cristallin perd de sa souplesse. Il parvient de moins en moins à assurer la mise au point en vision de près. Ces difficultés augmentent avec l’âge et la distance la plus proche à laquelle un objet est vu net augmente de concert :

A la naissance : Pas de vision à la naissance, l’enfantt a juste une perception de la lumière.

A 20 ans : 10 cm.

A 40 ans : 25 cm.

A 70 ans : 2 mètres !

La presbytie évolue très rapidement durant les dix premières années, puis se stabilise. Un suivi régulier est donc nécessaire.

Quels sont les premiers signes ?

Les premiers signes de la presbytie se caractérisent par une tendance à vouloir éloigner son journal ou son livre pour pouvoir le lire. Chez les femmes, des difficultés pour se maquiller apparaissent, le reflet dans la glace étant de moins en moins net. Toutes les tâches visuelles nécessitant une vision proche deviennent plus difficiles.

Comment la corriger ?

Nous conseillerons différents équipements en fonction de vos activités .

ATTENTION ! LOUPES = LUNETTES DE DÉPANNAGE UNIQUEMENT !

Les loupes que vous trouvez dans certains commerces ne doivent en aucun cas se substituer à un équipement de qualité conseillé. Ces dernières ne sont pas parfaitement adaptées à votre vue, et elles peuvent vous procurez un inconfort, voire une fatigue visuelle plus rapide.

Principaux défauts :

Le centrage des verres n’est pas personnalisé. Cela peut conduire à des maux de tête ou des yeux qui tirent lors d’une utilisation prolongée.

Les verres sont fabriqués en série pour des puissances standards. Ils ne sont pas adaptés à votre vue et ne respectent pas les différences de correction éventuelles entre vos deux yeux.

Les lunettes loupes ne tiennent pas compte d’un éventuel astigmatisme. Or, beaucoup de gênes et de troubles lors de la lecture sont directement liés à la prise en compte d’un astigmatisme.

Ces lunettes loupes sont donc impersonnelles, non adaptées à votre vue et peuvent, dans de très nombreux cas être la source de fatigue visuelle et de maux de tête.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk